Rechercher un édifice

Témoignage de Monsieur Forêt à Riche

Église Saint-Etienne de Riche, Moselle (57)

L’église de la commune de Riche est un édifice d’apparence extérieure modeste mais elle recèle un décor intérieur remarquable ! Son chœur est orné de magnifiques boiseries qui ont fait l’objet d’un récit de Maurice Grundvald en 1941.

Monsieur Forêt, maire engagé dans l’ouverture et la mise en valeur de l’église, nous en partage quelques extraits choisis :
« Si l’édifice en lui-même, comme beaucoup de nos églises de campagne, est dépourvu de style, l’intérieur du sanctuaire, par contre, réserve au visiteur qui en franchit le seuil, une heureuse surprise. Ses regards sont attirés par un ensemble de précieux échantillons de menuiserie ancienne, constitué par de remarquables boiseries qui tapissent le chœur. Quatre caryatides représentent les quatre saisons, personnifiées par deux figures féminines et deux figures masculines. Le printemps est représenté par une fille enguirlandée de fleurs, l’été sous la forme d’une femme couronnée d’épis ayant auprès d’elle les emblèmes de la moisson ; une faucille et une gerbe de blé. Quant à l’automne il est représenté par une figue de jeune homme, couronne de pampre, avec le sourire béat et quelque peu narquois. Il porte comme vêtement, une peau de bouc. Enfin la quatrième caryatide représente l’hiver, dans la personne d’un vieillard barbu, enveloppé dans un manteau et ayant à ses pieds un trépied réchaud allumé. Ces quatre figures constituent un souvenir de la tendance du 17ème et 18ème siècles à faire revivre, même dans les églises, certaines réminiscences païennes. »

⭐️⭐️ Merci à Monsieur Forêt pour les actions de valorisation du patrimoine communal ! ⭐️⭐️

Plus d'informations par ici.
Lettre d'information