Rechercher un édifice

Créer du lien

... l'art de la collaboration

Photographie tirée de l'exposition

Parmi les nombreuses actions de l’asbl Eglises Ouvertes, la mise en réseau des acteurs du patrimoine, du tourisme et de l’associatif reste primordiale.


Dans cette optique, nous mettons fréquemment en lumière des exemples inspirants d’organismes culturels et d’églises ouvertes engagés dans des projets qui, autour du patrimoine religieux, encouragent le lien social, soutiennent l’activité économique et participent, par leur ancrage, à la transition écologique et sociétale. Pour les connaître, n’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux ou à venir consulter les pages qui leur sont consacrées sur notre site, mises à jour régulièrement.


Penser l’action


A quoi ça sert de préserver et de restaurer une église? Pourquoi laisser une église ouverte ? Il n’y a presque plus de pratiquants et les vols sont vite arrivés. Et vous, en tant qu’asbl, que proposez-vous concrètement à vos membres ?

L’équipe du réseau Eglises Ouvertes est souvent confrontée à ce genre de questions. Quoi de mieux que d’y répondre par l’exemple et l’action ? Tout de même, à mesure que le réseau s’étend, il nous a semblé bon de partager au plus grand nombre nos réflexions et notre motivation… Par ces arguments, puissiez-vous continuer à œuvrer pour la préservation du patrimoine religieux et (re)trouver, si besoin, l’inspiration et l’impulsion pour de futurs projets !


« Il vaut mieux transformer que démolir […] car quand on restaure on fédère, quand on démolit, on divise » *


Le patrimoine compte aux yeux de la population. Et l’église en fait partie. C’est d’ailleurs un édifice qui consciemment ou non, fait partie du paysage et par conséquent de l’univers de chacun, croyant.e ou non. Ses possibilités culturelles, artistiques, spirituelles, touristiques, sociales sont donc infinies ! Mgr JL Papin, évêque de Nancy déclarait il y a quelques années qu’"il y a une 3e voie entre l'affectation stricte (liturgique et sacramentelle) et la désaffection : l'usage partagé, qui permettrait à l'édifice de rendre des services à la population locale".


"Pensons aux "paroissiens invisibles" ! De plus, il ne s'agit pas de fermer un lieu, mais de savoir si on abandonne la population.


Les divers confinements de ces dernières années ont révélé une augmentation non négligeable du nombre de visiteurs dans les églises : des touristes, des passants, des villageois... La preuve ? Le nombre de cierges brûlés a explosé et les livres d’or témoignent du plaisir de certains de (re)découvrir le patrimoine de nos régions.

Fermer ces lieux reviendrait à perdre le lien subtil créé entre l’édifice - parfois l’unique bien commun d’un village - la communauté alentour et les visiteurs occasionnels ou fréquents. Tentons donc de redonner à ces lieux leur vocation sociale, en bonne collaboration avec le clergé et les fidèles, en s’inspirant de ce que le passé nous a légué de meilleur et en créant d’autres usages, adaptés aux besoins de nos sociétés actuelles.

La première étape toute simple après l’ouverture des portes ? S’inspirer des maîtres flamands de l’époque et retirer des chaises !


Extrait d'un de nos livres d'or : des visiteurs de tout âge et de partout !

1. Peeter Neefs le Jeune, Intérieur d'église, vers 1640 (Ville de Genève, Musées d'art et d'histoire. Legs Gustave Revilliod, Genève, 1890)

Une conclusion pour l’avenir – « Des églises qui transcendent, qui rassemblent, qui servent le bien commun. »

Alors concrètement, pour répondre à la question : Qu'offrez-vous à vos membres en tant qu’association ?

Nous leur proposons d’entrer dans un réseau, devenu maintenant international. Nous leur proposons de (re)créer du lien en rejoignant une communauté moderne, laïque, tolérante et ouverte à toute obédience – car c’est ensemble que nous construisons notre futur.

Continuons à rêver l’avenir de notre patrimoine et de participer activement à sa préservation !


*****

* Les citations et certains exemples, notamment le cas des églises de l’Age d’or flamand, sont tirés d’une conférence de Benoît de Sagazan, rédacteur en chef de la revue « Le Monde de la Bible ». 

*****

Membres, partenaires et organismes mis en lumière sur nos réseaux (printemps 2022)

Journées des Eglises Ouvertes à l'église Saint-Martin de Tourinnes-la-grosse

(Liste mise à jour régulièrement)


Organismes / partenaires :

- FRH (EU)

- De Tuin van Heden (Vlaanderen) 

- FARO (Vlaanderen)

- VAi (Vlaanderen)

- Schoolkerk (Nederland)

- CIPAR (Wallonie)

- La Sauvegarde de l'art français (France)

Evènements :

- Les Journées Européennes du Patrimoine en Wallonie

- De Brabantse Open Kerkendag (Holland)

Eglises :

- Sint-Hubertuskerk in Berchem (Vlaanderen)


Soutenez-nous
Choisissez la région que vous voulez soutenir

Lettre d'information